Jour 7 de ma détox de sucre. Depuis une semaine que j'ai arrêté le sucre raffiné, les avantages sont de plus en plus nombreux et notables. Cette cure zéro sucre devient presque facile !

Me désintoxiquer du sucre raffiné, jour 7

Mardi,  j’ai commencé un sevrage au sucre raffiné d’un mois. Si vous voulez savoir quelles sont mes motivations, je vous propose de lire cet article. J’ai aussi créé une nouvelle catégorie sur le blog. Celle-ci regroupe tous les articles traitant de ma désintoxication (oui, oui, carrément !) au sucre raffiné. Si vous voulez lire le journal de bord en débutant par le premier jour, je vous conseille donc de cliquer ici ! Et, si ça vous intéresse, j’essaie de poster en story, sur Instagram, des photos de mes repas.

Allez ! Trève de blabla, passons au débriefing !

 

Sans sucre merci : jour 7

Mes impressions

Une semaine que j’ai débuté ce challenge… C’est dingue ! Si, au début, c’était vraiment difficile, aujourd’hui cela devient facile et je me dis de plus en plus que je continuerai ce challenge même après un mois… La seule différence sera que je m’accorderai des desserts mais exceptionnellement !

Allez, après deux jours, on peut le dire, non ?! Les envies de sucre, c’est fini ! La preuve : tout à l’heure, j’ai réalisé un banana bread que je ne mangerai pas. L’odeur ne m’a même pas donné envie de le manger… et lorsqu’en le démoulant quelques miettes sont tombées, je ne me suis pas ruée dessus pour les manger. Je pense donc que les preuves sont là :p

Côté sommeil, c’est toujours pas ça… Faisons un pacte : je n’en parle plus du tout, ok ! Peut-être que comme ça il y aura une différence notable ! Mais même si je dors mal depuis deux jours, je suis toujours plus énergique (voir ci-dessous). Du coup , je pense que mon sommeil doit tout de même être de meilleure qualité.

Les avantages de cette cure après 7 jours :

La liste s’allonge ! En seulement une semaine, j’ai pu noter

  • plus de tonus
    Je n’ai plus cette désagréable impression de penser 1000kg et d’avoir une carcasse à déplacer en permanence. J’ai plus de motivation, plus d’allant et ça fait un bien fou !
  • plus de goût
    J’ai l’impression que mes papilles, n’étant plus assaillies de signaux hyper-sucrés, reprennent leur job là où elles l’avaient laissé. C’est donc avec grand plaisir que je décèle (encore plus) de nuances dans les saveurs de mes aliments. C’est vraiment intéressant et agréable.
  • un meilleur transit
    Je vous épargne les détails mais, vu mes intolérances alimentaires (et ma nature hyper stressée), ma digestion a toujours été compliquée… Mais depuis quelques jours, de ce côté, tout va mieux merci 😉
  • une meilleure organisation
    A cause de mes intolérances, je devais déjà être plutôt organisée pour les repas. Toutefois, ces derniers temps, on s’était laissés aller et on avait tendance à faire les courses au jour le jour. Ici, vu les crudités et légumes cuits que je mange à midi, je dois m’organiser la veille pour cuire et râper. Je suis donc obligée de reprendre un rythme (qui, soyons clairs, me convient bien mieux que l’impro totale de ces derniers temps).
  • plus aucun « craquages »
    Je vous le disais dans mon article de bonne année, je suis humaine et parfois je craque pour des aliments interdits. Souvent, je craque pour du sucré. Or, ici, le sucré, j’ai décidé de m’en passer. Et craquer pour une pomme est moins sexy dans mon esprit ! De plus, vu que je suis bien organisée, j’ai préparé des en-cas. Et, surtout, je ne dois plus gérer des envies impérieuses de sucre. Donc, plus de craquage depuis une semaine !

 

Sans sucre merci, jour 1 : mes impressions après une première journée de zéro sucre.Un sevrage en sucre raffinés qui s'annonce difficile mais nécessaire !
Photo : Pixabay

Mon menu

Je me rends compte qu’il y a une chose dont je ne vous parle jamais dans mes menus, ce sont mes boissons… Enfin, si, je vous parle de thé, de tisane, de rooibos. Mais je ne bois pas que ça ! Je bois aussi de l’eau. Un litre par jour environ. C’est tellement normal pour moi que j’oublie de le mentionner. Je n’ai jamais bu beaucoup de sodas, du coup je n’ai pas dû passer par ce sevrage-là. Pour moi, la boisson phare de la journée, c’est l’eau. J’essaie maintenant de m’habituer à boire en fin de repas, ce qui est loin d’être le cas !

Matin

Au lever, une verre d’eau à température ambiante.

Ensuite, environ 30min plus tard, vous commencez à connaître la chanson ! Porridge (inspiré de cette recette-ci) avec une mandarine.

Puis la matinée est passée à une vitesse folle et je n’ai pas eu envie de manger quoi que ce soit d’autre.

Midi et après-midi

À midi, j’ai mangé les restes d’hier : carottes cuites au four, choux de Bruxelles dont je vous reparlerai bientôt, des champignons et pommes de terre. Le tout agrémenté de fauxmage ail et fines herbes. C’était très bon !

Ensuite, vu que j’allais souper tard car je devais retrouver une amie, je me suis autorisé deux en-cas. Une dizaine de noix de cajous à chaque fois.

Soir

Sushis ! J’emmenais l’une de mes amis au restaurant pour fêter son anniversaire et nous avons l’habitude de manger des sushis ensemble. Alors je sais : il y a du sucre dans les sushis et le riz blanc c’est pas le top… Mais que voulez-vous, c’est son anniversaire et je le lui avais promis. Et c’est pas comme si j’avais pris un énorme dessert, si ?! Appelons ceci un mini écart pour la bonne cause, si vous le voulez bien :-p

Laisser un commentaire