Je viens de passer un mois à supprimer le sucre raffiné de mon alimentation.... voici donc un bilan des enseignements et avantages que j'en ai retiré !

Me désintoxiquer du sucre raffiné, le bilan

Et voilà… Un mois sans sucre raffinés, je l’ai fait ! Le moment est, je pense, venu de faire un petit bilan de mes impressions et de ce que je compte faire de ça ! Au début, rappelez-vous, je faisais ça parce que je savais que j’étais accro au sucre. Je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais mais j’étais contente et motivée d’essayer… Et aujourd’hui, qu’est-ce que j’en retire ?

Sans sucre merci, jour 1 : mes impressions après une première journée de zéro sucre.Un sevrage en sucre raffinés qui s'annonce difficile mais nécessaire !
Photo : Pixabay

Le bilan

Les avantages

Je les ai listés avec vous tout au long de mes chroniques presque régulières (!!!), les avantages de cette cure se sont fait assez vite sentir.

Plus de tonus

C’est la première chose que j’ai ressentie et, clairement, la plus marquante. Envolée, cette impression de devoir déplacer une carcasse quotidiennement.

Plus de goût

Ceci a pris plus de temps mais maintenant j’en suis certaine et j’ai ma petite théorie ! Mes papilles, n’étant plus assaillies de signaux hyper-sucrés, reprennent leur job là où elles l’avaient laissé. C’est donc avec grand plaisir que je décèle (encore plus) de nuances dans les saveurs de mes aliments.

Faire la différence entre la faim et l’envie

Je ne vous en ai jamais parlé, et pourtant. Les premiers jours, j’avais faim tout le temps et puis, petit à petit, j’ai dû me rendre à l’évidence : je n’avais pas faim mais ENVIE de manger ce qui est vraiment différent !

Une meilleure organisation

C’est plutôt une conséquence, en fait. Car si je veux manger sans sucre et éviter de craquer au milieu de ma cure de détox, il faut que je planifie mes repas à l’avance. Ce que j’avais un peu abandonné en décembre. Et ce rythme me convient beaucoup mieux.

Plus de prises sur ce que je mange

Comme je suis mieux organisée, j’ai toujours sous le coude quelques noix et des fruits. Comme ça, si j’ai envie de manger, hors de question de craquer pour quelque chose d’hyper sucré et, souvent, rempli de produits que je ne peux pas manger. De plus, comme j’étais dans ce challenge, je ne voulais pas craquer si facilement. Cela m’a vraiment motivée et aidée à tenir même lorsque j’étais affamée.

Un portefeuille bien plus content

Hé oui ! Vu que je ne craquais plus pour n’importe quoi, que mes repas étaient réglés et organisés et bien… mon argent restait sagement dans mon portefeuille ! Plus de cafés sur le chemin du travail qui coûtent un pont et sont saturés en sucre, plus de bonbons en quittant le travail (je vous arrête tout de suite, ça n’était pas récurrent… mais quand même!) et donc cet argent j’ai pu l’utiliser à d’autres choses !

Une silhouette qui s’affine

Je ne sais pas du tout si j’ai maigri ou pas car je ne me pèse absolument jamais. Par contre, je me sens plus à l’aise dans des vêtements qui jusque là me serraient un peu! Je n’ai sans doute pas perdu 10 kg, pas même 5, mais je pense vraiment que ma silhouette s’affine et ça n’est pas plus mal. Surtout que je n’ai changé aucune autre habitude !

Photo : Pixabay

Et la suite…?

Maintenant que c’est fait, on reprend nos vieilles habitudes là où on les avait laissées ?!

Surtout pas !!!!!

Dans l’idéal, j’aimerais continuer sur ma lancée… et garder le sucre raffiné comme ce qu’il est : un plus absolument pas nécessaire. Je ne compte donc pas le réintroduire dans ma vie de tous les jours. Par contre, le week-end, si nous sommes avec des amis, je n’ai pas l’intention de refuser du gâteau ou un petit dessert ! Parce que c’est ceci, mon objectif : avoir le sucre social, tout comme l’alcool finalement. Le consommer avec modération et seulement lorsque j’en ai envie. J’ai réussi à en finir avec ces envies de sucre infernales et je compte bien avoir un rapport plus sain avec celui-ci !

Photo : Pixabay

Moi aussi je veux le faire !

Quelle bonne idée ! Mais attention, pas n’importe comment. Voici donc quelques conseils :

Ne le faites pas seuls !

Je me suis lancée dans ce défi avec une collègue, nous nous motivions chacune et je pense que c’est vraiment l’un des clés de la réussite.

Votre santé avant tout

Je ne suis pas médecin, nutritionniste ou diététicienne. Je me suis renseignée avant de commencer et j’ai veillé à garder une alimentation équilibrée durant tout le challenge, c’est vraiment important. De plus, je n’ai aucun problème de glycémie, je ne risquais donc rien.
Enfin, et c’est sans doute le plus important, j’ai simplement supprimé le sucre raffiné de mon alimentation. Donc, le sucre dont on n’a pas forcément besoin pour vivre, celui que l’on consomme en surplus. Je vous déconseille vivement de supprimer le pain, les pâtes, le riz et les fruits car tous ceux-ci contribuent à notre bonne santé. Et si vous le faites, surtout, ne le faites pas seul(e). Soyez suivis par des professionnels de la santé car il ne faudrait pas avoir des carences.

Laisser un commentaire